+Vampire†Knight+

Vampire Knight: Un monde où se mêlent humains et vampires. Quelle que soit votre race, rejoignez la Cross Academy
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuriko Maeda
†Level D(échaînée)†
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 26

MessageSujet: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Jeu 26 Mai - 17:55

Yuriko remontait la rue où elle habitait, comme à son habitude. Sauf que cette fois-là, c’était pour partir pour de bon. Ecouteurs sur ses oreilles, elle tapotait machinalement, au rythme de la musique, la poignée de sa grosse valise bleue qu’elle traînait derrière elle. Les adieux avaient été brefs. De toutes les façons pourquoi s’attarder alors qu’elle n’entretenait pas de relation particulière avec ses parents, ni avec ses sœurs ou son frère. “Tâche de ne pas te faire virer cette fois-ci” étaient les derniers mots que son père lui avait dits. Quelle importance ? Au pire, elle irait vivre dans les bois, en Hermite dans les bois, seule. Personne ne voulait d’elle, tout le monde la fuyait, et elle ne voulait personne non plus. Cross Academy. La brochure avait quelque chose de particulier. Quelque chose d’un peu louche. L’impression qu’elle dégageait plaisait à la jeune fille. Dès qu’elle l’avait vue, son imagination n’eut plus aucune limite. Etait-ce une école faite pour elle ? Une école où se battre n’est pas prohibé ? Où les gens étaient un peu particuliers ? Ou était-ce encore une de ces écoles banales où elle ne se sentirait pas à son aise ?

Le shinkansen s’éloignait de plus en plus de Fukuoka, en direction de Tokyo. Une fois sur place, la jeune fille prit le bus qui lui était indiqué. Celui –ci commençait à se diriger vers la sortie de la ville. Yuriko était seule passagère dans le véhicule, et le chauffeur avait quelque chose d’inhumain, mais celui n’effrayait pas la jeune fille. Bien au contraire, elle espérait que tous les élèves de la Cross Academy allaient être pareils. Elle voulait que personne ne la traite de psychopathe (ce qu’elle savait qu’elle était), mais que tous acceptent son attirance on ne peut plus bizarre pour le masochisme et le sadisme. Elle secoua la tête pour chasser toutes ces pensées de son esprit. Il ne fallait plus qu’elle pense ce genre choses. Elle allait être déçue, cela était sûr. Elle se contenta d’admirer le paysage. Bientôt, le bus passa par un tunnel (un long tunnel), puis le paysage changea du tout au tout. Il n’y avait plus de ville, plus d’immeubles, plus de maison, plus de constructions. Il n’y avait qu’une succession de champs agricoles. Puis ce fut des champs de fleurs, des champs sauvages, des champs abandonnés. De la verdure, et un mélange de couleur qui faisaient mal aux yeux de la jeune fille (mais que toute autre personne censée et saine d’esprit aurait grandement apprécié, et qualifié de paysage extraordinaire). Il n’y avait personne d’autre sur la route sinueuse que le bus. Le chauffeur s’appliquait à prendre ses virages très serrés, ce qui donnait l’impression à Yuriko de se trouver sur un manège et lui donnait la nausée.


*Penser à prendre des antis vomitifs la prochaine fois que je prends ce bus de malades*

Au bout d’un temps qui parut interminable à la jeune fille, le bus s’arrêta net devant un petit chemin qui s’engouffrait dans ce qui ressemblait une forêt.

-C’est ici que vous descendez Mam’zelle. Je vous aurez bien conduite jusqu’à l’entrée, mais c’est que je suis un ‘tit peu pressé là.

Yuriko ne se fit pas prier. Elle descendit sans un mot, prit ses bagages et se mit en route vers l’école. Ce qui ressemblait d’abord à s’y méprendre à une forêt n’était qu’un ensemble désordonné de quelques arbres derrière lesquels se trouvait un grand bâtiment dont l’architecture rappelait légèrement le style gothique. Un grand portail en fer forgé noir se trouvait à l’entrée du domaine. Un écriteau sur le côté indiquait “Cross Academy”. Déjà un bon point qu’elle ne soit pas perdue. Dans ce bled elle aurait eu du mal à retrouver son chemin, surtout valise en main. Maintenant le problème qui se posait à elle était d’entrer. Le personnel de l’établissement avait-il été prévenu de son arrivée ? Elle apercevait à travers le grillage quelques personnes passer, ou repasser, parlant, plaisantant, rigolant. Yuriko ressentit un léger pincement au cœur et recula un peu, de façon à ne pas être remarquée par les autres. Cette école semblait normale. Pas de sang, pas de haine, pas de bagarre, pas de tension. Elle aurait dû le prévoir. Elle voulait faire demi tour, mais à la pensée du trajet qu’elle venait de parcourir pour arriver ici, elle se ravisa. Elle s’assit par terre, en attendant que quelqu’un utilise le portail, ou remarque sa présence (ce qu’elle a rendu chose quasiment impossible, puisqu’elle se trouvait à l’ombre des arbres, assez éloignée du portail).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidemi Matsumoto
♥Petite Humaine♥
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Mer 1 Juin - 22:47

Je marchais à vive allure, la tête baissée. Mon père m'avait accompagnée jusqu'à mon nouveau lycée. J'aurais préféré qu'il ne se déplace pas. Le fait qu'il ait pris la peine de me conduire jusque là pourrait signifier qu'il me portait un certain intérêt. Mais ce n'était point le cas. Il s'en fichait royalement de moi, tout ce qu'il voulait c'était se débarrasser de moi. Je vois l'expression qu'il doit avoir en ce moment même d'ici. Un visage déridé, serein, presque souriant, enfin soulager de ne plus avoir à supporter à voir en continu le portrait ambulant en chair et en os de sa femme (?) "partie" ...

Ma valise était lourde. J'avais insister pour qu'il ne me raccompagne pas jusqu'à la porte du lycée. Je voulais découvrir seule l'endroit où allait se dérouler ma vie dorénavant. Je voulais être seule pour pleurer, pour évacuer mon chagrin accumulé. Je m'arrêtai sur le chemin, m'accroupis et pleurai un bon coup. Cela faisait du bien d'extérioriser un peu. Les larmes étaient un bon moyen d'évacuer le stress, en tout cas me concernant. Je séchai les traces de larmes qui demeuraient sur mes joues tant bien que mal, essayai de me recomposer un visage, à défaut d'être souriant, du moins jovial et repris mon chemin.

A deux reprises je manquai de tomber emportée par le poids de ma valise puis enfin je le vis. Le portail du lycée. Il était fermé. Personne n'attendait ma venue? Ils avaient dû être prévenus qu'une nouvelle élève intégrait le lycée tout de même. Ils auraient dû venir à ma rencontre, je les avais appelés pour leur annoncer l'heure à laquelle je comptais venir, et je suis de nature très ponctuelle.

Je tirai sur le portail en fer forgé, mais impossible de l'ouvrir. A moins d'avoir les clés ou une force herculéenne (ce qui était loin d'être mon cas), je ne pouvais ouvrir la porte du lycée. Je me résignai alors à attendre dehors. En me retournant, j'ai remarqué une présence. Cachée sous le feuillage des arbres environnant, une jeune fille était assise, le regard dans le vague. Elle était jolie. Les cheveux roses, les yeux bleus et une silhouette fine mais musclée. Je la contemplai un moment avant de me ressaisir.


- Salut! Excuse-moi de te déranger, mais est-ce que tu sais comment on entre ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuriko Maeda
†Level D(échaînée)†
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Ven 3 Juin - 9:47

Yuriko contemplait le paysage. Elle se perdit peu à peu dans ses pensées. Son passé. Tous les souvenirs remontaient en surface. Elle avait 5 ans, elle était dans la ruelle ... Non! Elle secoua la tête pour chasser ses pensées de sa tête. Il ne fallait pas, il ne fallait plus repenser à tout cela. Elle aurait voulu effacer ses souvenirs de sa mémoire, mais on n'oublie pas ce genre de souvenir aussi facilement, et même si elle y parvenait, elle ne pourrait jamais changer ce qu'elle était devenue, un monstre.

Sans s'en rendre compte, la jeune fille commençait à somnoler. Ce devait être la musique qu'elle était entrain d'écouter. Trop douce? Trop apaisante? Quoiqu'il en fût, Yuriko sombrait petit à petit dans un sommeil léger et sans rêve. Cela aurait pu lui être bénéfique. Cela aurait pu lui permettre de se reposer de son voyage, de récupérer. Mais c'était son compter l'arrivée d'une parfaite inconnue au moment le moins propice qui soit.

En effet, la jeune fille fut tirée de sa somnolence par des bruits de pas d'abord. Une forme se mouvait devant ses yeux endormis, mais elle était trop fatiguée pour distinguer même s'il s'agissait d'une fille ou d'un garçon. Yuriko fut complètement réveillée lorsque l'inconnu(e?) tira sur le portail en fer de l'académie. C'était une jeune fille. Petite, brune, jolie, mais stupide. Elle voyait bien que le portail était fermé.

Humaine ou vampire? Yuriko n'aurait su le dire. Elle ne pouvait s'empêcher d'espérer trouver des personnes de la même race qu'elle dans cette école. Mais il ne fallait pas prendre ses désirs pour réalité. Il s'agissait surement d'une humaine, banale, ennuyante à mourir. Alors que Yuriko la dévisageait toujours, l'inconnue sembla alors remarquer la présence de la jeune fille.


- Salut! Excuse-moi de te déranger, mais est-ce que tu sais comment on entre ici?

Elle lui avait demandé ça tout naturellement avec un petit air innocent peint sur son petit minois. Yuriko en avait la nausée tellement la jeune fille dégageait un air de "Princesse Sarah". Yuriko lui jeta un regard glacial l'air de dire "Tu crois que si je savais comment entrer dans cette fichue école, je resterai assise là sous un arbre avec mes valises comme une débile?".

Soit cette fille était réellement stupide, soit elle le faisait exprès pour énerver la jeune Maeda. Quoiqu'il en était l'attente promettais d'être fort longue en si charmante (à comprendre bête) compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidemi Matsumoto
♥Petite Humaine♥
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Dim 5 Juin - 14:19

Je fus glacée par le regard que me lança la jeune fille en réponse à ma question. Elle ne prononça pas un mot. Elle me jeta juste un regard noir. Qu'avais-je dis de mal? Oui, bon d'accord, je n'aurais pas dû poser la question alors qu'elle est assise là contre un arbre avec sa valise (que je venais de voir d'ailleurs). Elle attendais surement que quelqu'un vienne nous ouvrir.

Je me sentais mal à l'aise. Je devais surement la gêner plus qu'autre chose. Qu'est-ce que je peux être bête des fois! Que devais-je faire à présent? Rester debout? Aller m'asseoir près d'elle? Loin d'elle? Mon corps me semblait de plus en plus étranger, et je ne savais pas quoi en faire.

Il fallait que je dise quelque chose, que j em'excuse, que je m'en ailles...
Non mais pourquoi m'en irais-je? Je n'avais rien fait de mal que je sache! Je m'étais simplement montrée idiote. Enfin, un peu plus idiote que d'habitude. Je ne devais m'excuser. MAis bon, ce n'était pas une raison pour que je me montre désagréable.


- Ah mais tu dois attendre aussi qu'ils viennent ouvrir, non? Je peux attendre avec toi? .. Au fait, je m'appelle Hidemi, mais tu peux m'appeler Hide ..

C'était une question plutôt réthorique en fait. Je n'attendais pas son autorisation. Je lui avais posé la question par pure politesse. Le silence me gênait. je me sentais obligée de lui faire la conversation.

- Tu dois être nouvelle non? Moi aussi je viens d'arriver .. Mais tu as déjà dû le remarquer ça ..

Que m'arrivait-il? Je débitais annerie après annerie. Il fallait que je me taise. A tout prix! Je décidai de joindre les gestes à mesprécédentes paroles et m'avançai pour m'asseoir aux côtés de l'inconnues. Seulement une branche sortie d'on ne sait où en décida autrement. Fidèle à ma maladresse naturelle, je tombai et me tailladai le coude. L'herbe devint rapidement teintée de rouge. La blessure était légèrement profonde et mon visage s'était tordu de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuriko Maeda
†Level D(échaînée)†
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Lun 6 Juin - 19:21

L'inconnue était très bavarde au goût de Yuriko. Hidemi elle s'appelait. POurquoi lui disait-elle son prénom? Comme si elles allaient devenir amies .. La petite rêvait en couleur. Yuriko se replongea dans ses pensées, volume de sa musique poussée (discrètement) à fond, pendant que son interlocutrice continuait à bavasser.

Le soleil commençait à se coucher, et l'air devenait de plus en plus frais. Yuriko ferma les yeux. Elle inspira prondémment, profitant de ce doux mélange d'odeur de fleur, d'herbe fraîche et de .. SANG! Du sang?!!! La gorge de Yuriko se s'assécha tout d'un coup et ses pupilles ses dilatèrent. Elle garda les yeux fermés et serra les poings pour ne pas faire de gestes brusques.

Qu'était-il arrivé? D'où provenait l'odeur de sang? Yuriko sentait qu'elle pouvait de moins en moins se contrôler. Pourtant il le fallait. La nouvelle venue était surement humaine. Il ne fallait pas que la jeune vampire se trahisse. Sa gorge commença à la démanger. Elle voulait goûter à ce liquide rougeâtre, à cette boisson interdite et pourtant si alléchante.

Elle arracha une partie de sa manche et la jeta vers l'endroit d'où semblait provenir le sang.


-Tâche de te soigner, et vite!

Sa voix était hachée. On aurait cru qu'elle avait marché plus d'une journée dans le désert. Elle tremblait, elle haletait. Il lui fallait du sang. Elle céda à la tentation et ouvrit les yeux. Devant elle, à moitié allongée dans l'herbe, la jeune imprudente, le coude entaillé et saignant. Les yeux de yuriko furent instantanément injectés de sang. Elle respira un bon coup cette délicieuse odeur, puis se dirigea délicatement vers la dénommée Hidemi dont elle saisit non pas avec violence, mais plutôt avec fermeté le coude. Elle lécha le filet de sang qui coulait le long du bras de la petite. Que c'était bon.

Yuriko avait perdu la raison. Le vampire qui sommeillait en elle s'était réveillé. Y avait-il moyen de le faire taire? La vampire sortit les crocs et s'apprêtait à mordre à pleine dents cette chair qui s'offrait à elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidemi Matsumoto
♥Petite Humaine♥
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Mar 7 Juin - 17:54

J'avais mal. Je ne pouvais pas encore me relever. J'étais mal en point. Il me fallait tout de même me lever. Mais peut-être que la jeune fille à qui je parlais deux minutes plus tôt allais venir m'aider. D'ailleurs, en parlant d'elle, c'était bizarre. Elle n'avait rien dis depuis ma chute. Pas une exclamation de surprise lorsque je suis tombée, elle n'est pas venue m'aider, ni voir comment j'allais. On pouvait pourtant difficilement ignorer ma chute. J'étais maladroite, et lorsque je tombais ou faisais tomber quelque chose, je n'étais pas discrète.

Je me retournai alors pour voir ce qu'elle faisait. Mes yeux étaient à moitié emplis de larmes, mais j'arrivais à distinguer les formes et les couleurs encore. Elle avait les yeux fermés, les poings et le visage crispés, comme si elle retenait sa respiration. Que lui arrivait-il? Une vive douleur me fit reporter mon attention sur ma propre personne. Ma blessure devait être plus profonde que je ne croyais.


-Tâche de te soigner, et vite!


La voix de l'inconnue était hachée, presque haletante. Un morceau de tissu gisait à mes côté. Un morceau de sa manche? Pourquoi ne venait-elle pas m'aider? Je n'arriverai jamais à bander mon bras toute seule. J’eus à peine le temps de me rasseoir qu'elle était à mes côtés. Ah! Enfin! Seulement, elle ne réagit pas comme j'avais pensé qu'elle allait réagir. Elle me saisit violemment le bras. Je criai de douleur. Je voulais lui dire d'arrêter, qu'elle me faisait très mal, mais seul un sanglot s'échappa de sa gorge. Elle se sentit étouffer un peu.

Quelque chose d'humide se posa légèrement sur mon bras et remonta très lentement jusqu'à mon avant bras. J'entrouvris les yeux. La jeune fille avait léché mon sang! Elle était complètement folle! Je me débattis comme je pouvais, mais tout d'un coup, elle dévoila des crocs sortis d'on ne sait où. Elle les rapprocha de ma blessure, prête à les y planter.

Je criai alors, de peur, de douleur, de désespoir, et surtout pour appeler à l'aide. Je criai de toutes les forces qui me restaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Tatsuo

Pure Blood


avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   Mar 14 Juin - 11:26

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, Mesdames,
Il court, il court, le furet,
Le furet du bois joli.
Il est passé par ici

Normalement dans la suite de cette adorable comptine pour enfant, le furet repasse par "là". Il continue de courir, encore et encore, sans arrêt, et personne n'arrive jamais à l'attraper. L'animal est sauf, et les stupides humains qui le pourchassaient font du sport. Sauf que les humains ignorent l'existence des vampires. Et lorsqu'un furet croise le chemin d'un sang pur qui s'est nourri uniquement de bloody tablet durant des semaines, il ne fait pas long feu.

Notre histoire commence au moment de ce fâcheux .. incident. Akihiro était sorti prendre l'air. Toute cette agitation des élèves de la Day Class, ainsi que celle de la Night Class, commençait à lui donner la migraine. Il était incontestable que les vampires avaient un charisme qui dépassait de loin celui des simples humains, mais de là à ce que la gente féminine de la Day Class leur vouent une telle admiration, cela devenait carrément ridicule.

Il n'y avait pas uniquement la gente féminine d'ailleurs. Même certains garçons (si on peut appeler cela garçon car on ne peut définitivement pas les appeler des hommes) venaient scander le nom de leur bien-aimée au moment du changement de classe. Rien que le fait de repenser à leurs cris était horrible et difficile à supporter.

Pendant que le sang pur essayait donc d'entrer dans une certaine forme de communion avec la nature, un furet qui passait par là avait perturbé sa concentration.


*Tu en seras punie pauvre petite bête*


Oui, car même si Akihiro était généralement de nature paisible et pacifique, il ne fallait pas venir le déranger lorsqu'il essayait de se reposer. S'en suivit alors un jeu du chat et de la souris. Le vampire s'amusait à surprendre la petite bête à différents moment, la faisant fuir et ainsi tourner en rond. Il prolongeait la durée du jeu, car cela lui plaisait. Au bout d'un certain temps néanmoins, il en avait assez de faire semblant. Il bondit sur la bête, la saisit par la peau du coup, et la regarda droit dans les yeux.


¤ Alors, on ne dit pas adieu? Tu va manquer à ta famille, dommage qu'ils ne soient pas là pour admirer le spectacle


Sur ces mots morbides, Akihiro planta ses crocs dans le cou du rongeur. Son sang était chaud et changeait des bloody tablets. L'animal se débattait avec le peu d'énergie que le vampire lui laissait. Il poussait des petits cris aigus à fendre le coeur, mais plus il criait de douleur, plus Akihiro prenait plaisir à le vider de son sang. Un bref moment, il hésita même à ne pas l'achever, le laisser mourir encore plus lentement dans d'atroces souffrances. Mais il se ressaisit au dernier moment, et bu les dernières gouttes de sang de la créature. Elle était morte. Le vampire balança le corps au loin sans autre forme de procès. Cette partie de tortionnaire sadique sur les bords ne faisait surface que lorsque le vampire se retrouvait seul. Personne ne l'avais encore jamais vu dans cet état là.

Akihiro reprit ses esprits. Ses yeux avaient retrouvé leur bleu naturel. Il prit le chemin de retour à l'académie. Il avait prévu de s'octroyer une petite séance de lecture avant le début des cours de la Night Class. Le soleil commençait à se coucher, ce qui ne lui laissait que peu de temps de lecture, et lui avait épargné la scène quotidienne des Day Class hystériques. Mais en chemin il entendit des cris. Des cris de douleur, et une odeur de sang. Du sang humain. Délicieux. Mais les cris s'intensifiaient. Le vampire décida d'aller vérifier ce qui se passait.

La scène n'était pas belle à voir. Une jeune fille belle mais pâle comme la lune était presque évanouie, tremblotante, le bras droit blessé pris au piège dans la poigne de fer d'une autre jeune fille, à l'allure plus costaude. Cette deuxième jeune fille avait les yeux injectés de sang, le regard fou d'un affamé que l'on place devant un banquet et des crocs prêts à être plantés dans de la chair humaine.

En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, Akihiro s'était retrouvé près des deux jeunes filles. Il saisit fermement le front de la fille aux cheveux roses, et lui releva le visage avant de la gifler. Il ne percevait aucune pensée claire chez elle, juste de l'animosité. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Il prit dans ses bras ensuite la petite humaine qui semblait sur le point de défaillir, et lui ferma les yeux.


¤ Je m'appelle Akihiro et je suis ton ange gardien. Tu vas fermer les yeux maintenant, tout va bien se passer

_________________



Spoiler:
 



Attention à toi Invité! Je pourrais te mordre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤A peine arrivée qu'elle veut déjà repartir¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À peine arrivée qu'elle part déjà. Ouh la vilaine.
» A peine arrivée et déjà au revoir ! (Mais à bientôt !)
» Fiche technique ; Muse sait aussi se battre... Quand elle veut ... [EN COURS]
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Des amis et un coeur qui bat (Pv Patte de Jais et Jolie Patte si elle veut)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+Vampire†Knight+ :: :: Cross Academy :: :: †Bâtiments Communs† :: †Portail && Hall d'entrée†-
Sauter vers: